ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Un premier trimestre 2018 – 2019 plus que satisfaisant

Le corps ensei­gnant comme les élèves ont vécu et tra­vaillé durant ce pre­mier tri­mestre de l’année sco­laire 2018 – 2019 sur les rythmes afri­cains de la comé­die musi­cale « La Forêt Comes­tible » ! Ce qui ne les a pas empê­chés de tra­vailler de manière satis­fai­sante, bien au contraire.

Les Savio­tins inter­ro­gés déclarent que ce tri­mestre « s’est bien pas­sé », qu’il a été inté­res­sant, qu’ils appré­cient les classes à effec­tif réduit et le fait que les pro­fes­seurs tiennent compte du niveau de cha­cun, mais sur­tout ils ont ado­ré la pré­pa­ra­tion et les répé­ti­tions de « La Forêt Comes­tible », comé­die musi­cale qui leur a ouvert tant d’horizons nou­veaux : culture et lit­té­ra­ture mal­gaches, cui­sine mal­gache et ses épices, géo­gra­phie, dif­fi­cul­tés éco­no­miques de cette grande île et décou­verte du peuple mal­gache qui ne baisse pas les bras devant tant de pau­vre­té. Ils ont tota­le­ment adhé­ré au pro­jet et cela s’est res­sen­ti lors des deux repré­sen­ta­tions publiques don­nées le 20 novembre à Mazières en Gâtine et le 24 novembre à Melle. Les enfants se sont inves­tis dans le spec­tacle et ont explo­sé de joie sur scène au rythme des per­cus­sions man­dingues.

L’exposition à Saint-Léger de la Mar­ti­nière sur le cen­te­naire de la Pre­mière Guerre mon­diale et le repor­tage que France 3 a consa­cré au sujet ont mar­qué les esprits des élèves. Dans un registre tota­le­ment dif­fé­rent, ils ont aus­si aimé l’exposition sur les ori­gines d’Halloween au musée du Rau­ra­num à Rom et sont res­tés rêveurs en sep­tembre devant cer­taines pièces expo­sées à la 8e Bien­nale d’Art Contem­po­rain de Melle.

Julien Bichet, un ancien Savio­tin, est venu racon­ter le 24 sep­tembre sa vie d’élève et son par­cours pro­fes­sion­nel à des élèves atten­tifs de voir ce qu’il avait tiré de son séjour à Savio. Par­mi les auteurs qui ont pro­po­sé dif­fé­rents ate­liers d’écriture, de théâtre ou de mise en scène, Sté­phane Jau­ber­tie et Anto­nio Camo­na sont plé­bis­ci­tés.

En octobre, le chef Amé­lie a fait faire aux élèves un voyage culi­naire à tra­vers le monde, depuis les Etats-Unis jusqu’au Moyen Orient en pas­sant par le Mexique, lors de la semaine du goût. Anna qua­li­fie la cui­sine d’Amélie de « super bonne », Néo la trouve éga­le­ment « bonne » et il sem­ble­rait que cela cor­res­ponde à l’opinion géné­rale : la cui­sine d’Amélie a la cote ! À l’occasion de cette semaine par­ti­cu­lière, Amé­lie avait créé un « ate­lier saveur » au cours duquel elle a fait goû­ter toutes sortes d’herbes aro­ma­tiques et d’épices à ses jeunes clients.

Au final, un tri­mestre très actif où il s’est pas­sé beau­coup de choses et qui s’est dérou­lé dans une bonne ambiance. Les Savio­tins ont inté­rêt à prendre des forces pen­dant les vacances de Noël car un deuxième tout aus­si inté­res­sant les attend dès le début 2019 !

CDS News –  décembre 2018