ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Brunah Fabiola Bouisson

Brunah Fabiola Bouisson : un dévouement sans faille

Depuis 2017, l’École-Collège Savio attri­bue un SAVIO D’HONNEUR à « celle ou celui qui aura écrit un beau texte por­teur de sens ou réa­li­sé une belle action dés­in­té­res­sée ou à une per­son­na­li­té, un homme de bien, dont les actes et les actions soient exem­plaires. » En cette fin d’année 2018, il a été déci­dé de remettre un SAVIO D’HONNEUR à  Bru­nah Fabio­la Bouis­son, pré­si­dente de l’association Tsi­ky Soli­da­ri­té à Niort.

Le but de l’association créée par Bru­nah est de sen­si­bi­li­ser l’opinion fran­çaise à la vie extrê­me­ment dif­fi­cile de la popu­la­tion mal­gache ain­si qu’à sa culture et d’apporter aux Mal­gaches, à tra­vers des pro­jets bien ciblés, les aides maté­rielles sus­cep­tibles d’améliorer la vie des femmes et des enfants plus par­ti­cu­liè­re­ment en milieu rural.

Ce louable objec­tif demande beau­coup de tra­vail, de trou­ver des fonds et néces­site un inves­tis­se­ment sans faille de la part de Bru­nah. Arri­vée en France il y a trente-deux ans, la pré­si­dente de Tsi­ky Soli­da­ri­té n’a jamais per­du le contact avec son île où elle se rend régu­liè­re­ment. Elle a fait de gros sacri­fices per­son­nels pour pou­voir mener à bien son action tout en conti­nuant à tra­vailler. Un réseau de par­rains dis­per­sés dans toute la France lui apporte un sou­tien finan­cier pour ses pro­jets huma­ni­taires.

Sous l’impulsion de Bru­nah Favio­la Bouis­son, Tsi­ky Sli­da­ri­té, petite asso­cia­tion de soli­da­ri­té inter­na­tio­nale mène à bien un nou­veau pro­jet chaque année. Cette année, pour Fes­ti­sol 2018, il s’est agi de « La Forêt Comes­tible », comé­die musi­cale réa­li­sée en par­te­na­riat avec notre Ecole-Col­lège Savio. Cette réa­li­sa­tion a éveillé les jeunes aux pro­blèmes du déve­lop­pe­ment durable tout en per­met­tant à Mada­gas­car, dans le vil­lage de Maro­tao­la, d’améliorer les infra­struc­tures d’une école et d’offrir un repas quo­ti­dien aux élèves grâce à la créa­tion d’une can­tine. Un autre pro­jet est d’ailleurs en train de prendre forme avec les Savio­tins.

La bonne volon­té ne suf­fit pas pour agir, il faut éga­le­ment des moyens finan­ciers. Or ceux-ci sont de plus en plus dif­fi­ciles à trou­ver. La pré­si­dente de Tsi­ky soli­da­ri­té mul­ti­plie les actions sus­cep­tibles d’apporter des fonds : ani­ma­tion de soi­rées, confé­rences, vente d’artisanat mal­gache et fait en sorte que son asso­cia­tion soit visible. Après que son asso­cia­tion ait été choi­sie par le minis­tère de l’Intérieur pour repré­sen­ter la région Aqui­taine, en tant qu’association issue de l’immigration, elle espère obte­nir un jour le Prix Madi­ba, décer­né par le Forum des orga­ni­sa­tions de soli­da­ri­té inter­na­tio­nale issues des migra­tions (FORIM), pour lequel son asso­cia­tion a été sélec­tion­née en 2018. Elle sera éga­le­ment pré­sente lors des « Jour­nées natio­nales des dia­spo­ras afri­caines » en mars 2019 à Bor­deaux, la mai­rie sou­te­nant  for­te­ment l’action des dia­spo­ras en faveur du déve­lop­pe­ment et de la crois­sance durable en Afrique.

C’est une abné­ga­tion totale et un dévoue­ment de tous les ins­tants qui per­mettent à Bru­nah d’avancer, entrai­nant avec elle ses proches et ses rela­tions. Plus les pro­jets sont com­pli­qués à mon­ter, plus Bru­nah s’accroche, consciente de tous ceux qui dépendent d’elle pour une vie tout sim­ple­ment décente.

CDS News – 2019