La pédagogie

Une pédagogie particulière pour des enfants particuliers

Le Col­lège Domi­nique Savio est un éta­blis­se­ment de niveau col­lège, accueillant des enfants du Cours Moyen à la 3e, consti­tué de classes à effec­tifs res­treints qui, tout en sui­vant rigou­reu­se­ment les pro­grammes de l’Éducation natio­nale, s’adresse à des élèves en dif­fi­cul­té.

Ici, on aime les enfants : c’est le pos­tu­lat de départ sans lequel rien ne serait pos­sible.

On leur offre un lieu où ils se sentent bien, en sécu­ri­té et où ils sont heu­reux.

Paral­lè­le­ment, on leur don­ne­ra l’envie d’apprendre en leur fai­sant effec­tuer un tra­vail sco­laire déve­lop­pant les apti­tudes à l’analyse et à l’esprit cri­tique.

Chris­tophe Labrousse a tou­jours sou­hai­té tra­vailler avec des ado­les­cents, car il pense que cette période de la vie est un moment clé de leur deve­nir.

Selon lui, l’essentiel dans l’éducation est le déve­lop­pe­ment de l’être humain dans sa glo­ba­li­té.

Il estime qu’écoute, res­pect et soli­da­ri­té sont les bases indis­pen­sables à une construc­tion har­mo­nieuse de leur per­son­na­li­té ain­si qu’à une réus­site, qui ne passe pas obli­ga­toi­re­ment par l’amélioration immé­diate des notes.

L’épanouissement per­son­nel, la confiance en soi, l’intégration sociale, l’ouverture au monde sont les objec­tifs pre­miers de l’équipe péda­go­gique qui accom­pagne cha­cun des enfants à son rythme.

Des méthodes concrètes et vivantes

Chaque enfant pos­sède son propre poten­tiel et les ensei­gnants, qui sont éga­le­ment des édu­ca­teurs, vont l’entourer des condi­tions opti­males pour que celui-ci se déve­loppe.

Les matières tra­di­tion­nelles sont ensei­gnées et une large part est consa­crée aux dis­ci­plines artis­tiques (cf. le déve­lop­pe­ment sur la jour­née cultu­relle du mer­cre­di) et les tra­vaux manuels ont été reva­lo­ri­sés.

Le sport, néces­saire à l’équilibre, est très pré­sent. Toutes ces matières contri­buent à la for­ma­tion intel­lec­tuelle de l’enfant, mais la manière de les conce­voir et de les appro­cher est impor­tante, car elle aura un rôle majeur dans la construc­tion de sa per­son­na­li­té.

Basée sur l’absence de juge­ment, le res­pect mutuel et la res­pon­sa­bi­li­sa­tion, la péda­go­gie pra­ti­quée au Col­lège Domi­nique Savio, donne des résul­tats posi­tifs assez rapi­de­ment et la plu­part des témoi­gnages sou­lignent une amé­lio­ra­tion dès la pre­mière moi­tié de l’année sco­laire.

L’école pré­pare au Bre­vet des Col­lèges avec des taux de réus­site variant selon le degré d’implication des élèves et l’investissement des parents.

Cepen­dant cer­taines années sont de bons crus ; ce fut le cas de 2009 où 13 élèves sur 14 pré­sen­tés furent reçus. L’objectif pre­mier n’est pas for­cé­ment l’obtention du diplôme, mais de récon­ci­lier l’enfant avec le milieu sco­laire pour qu’il puisse réin­té­grer le cur­sus sco­laire clas­sique.

Impré­gnée des prin­cipes qui animent Chris­tophe Labrousse, l’équipe du Col­lège Domi­nique Savio met régu­liè­re­ment à jour ses connais­sances pour être tou­jours aus­si per­for­mante et les ensei­gnants sont ins­pec­tés tous les trois ans par les repré­sen­tant de l’Éducation natio­nale.

Cette école pour enfant en dif­fi­cul­té se fait un devoir d’en faire des êtres libé­rés et capables de réflé­chir. Elle pose les bases d’une vie sociale future bien com­prise et équi­li­brée.