ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Savio d’Honneur à William Delbecq

Rap­pe­lons que, depuis la ren­trée sco­laire 2017 – 2018, l’École-Collège Savio attri­bue un SAVIO D’HONNEUR à « celle ou celui qui aura écrit un beau texte por­teur de sens ou réa­li­sé une belle action dés­in­té­res­sée ou à une per­son­na­li­té, un homme de bien, dont les actes et les actions soient exem­plaires. »

Le pre­mier SAVIO D’HONNEUR a été décer­né en décembre à Ludo­vic Malé­cot, archéo­logue, direc­teur du musée de Rau­ra­num, à Rom, pour son texte sur l’Amour.

Nous avons déci­dé que notre deuxième SAVIO D’HONNEUR irait à William Del­becq, pré­sident du Judo Club de Melle, élu au Comi­té dépar­te­men­tal du judo, res­pon­sable du dis­trict sud des Deux-Sèvres pour le judo et les dis­ci­plines asso­ciées (DA), qui lutte contre le han­di­cap sous toutes ses formes.

Depuis son arri­vée à la pré­si­dence du club de Judo de Melle, William Del­becq a ouvert les portes du club aux per­sonnes à mobi­li­té réduite et diver­si­fié ses acti­vi­tés. Le Ne Waza, judo au sol, est désor­mais acces­sible aux per­sonnes han­di­ca­pées. Les résul­tats obte­nus sont abso­lu­ment for­mi­dables. Franck Gla­dieux, han­di­ca­pé phy­sique et men­tal, en est l’exemple le plus frap­pant. Il s’est tota­le­ment inves­ti dans la pra­tique du judo et a même rem­por­té une médaille d’or à Buxe­rolles, en 2017. Le jeune homme qui se traî­nait à genoux marche désor­mais seul et sans déam­bu­la­teur, comme on a pu le voir sur les réseaux sociaux !

Le deuxième volet des acti­vi­tés de William Del­becq concerne le self-defense. Ins­truc­teur de C3 Com­bat, il déve­loppe une approche ori­gi­nale du self-defense qui, selon lui, passe par une maî­trise de la vio­lence qui est en nous et qui ne doit s’exprimer qu’au bon moment pour être effi­cace.

Les SAVIO D’HONNEUR décer­nés au cours de l’année sco­laire seront remis lors de la fête de fin d’année.

Chris­tophe Labrousse – 6 mars 2018