ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

S’adapter à une 5e semaine de confinement

Bon­jour à toutes et à tous,

Chers Savio­tines, cher Savio­tins,

je vous livre le der­nier « Mot du Péda­gogue » qui sera pos­té sur le site de l’é­cole ; je vous en sou­haite une bonne lec­ture.

Adap­tons-nous à cette cin­quième semaine de confi­ne­ment !

A l’heure où j’é­cris cet article, je ne sais pas quels seront les enga­ge­ments que pren­dra le Pré­sident Macron lors de son allo­cu­tion de ce lun­di 13 avril, mais cette semaine risque de pré­sen­ter, d’une façon ou d’une autre, des « symp­tômes » dif­fé­rents des semaines pré­cé­dentes.

L’in­quié­tude est accen­tuée par cette appré­hen­sion de res­ter enfer­mé ; les moments d’a­bat­te­ment pour­ront aller gran­dis­sant ; les ques­tion­ne­ments seront plus nom­breux ; les situa­tions de ten­sions seront sus­cep­tibles d’aug­men­ter, d’où l’im­por­tance de s’i­so­ler – quand c’est pos­sible bien évi­dem­ment – pour s’a­pai­ser.

En effet, cela va faire un mois que nous sommes en confi­ne­ment. Un mois, c’est le moment d’é­ta­blir le bilan, de faire un point, de tirer des ensei­gne­ments de ces quatre semaines écou­lées… Alors qu’un très grand nombre d’en­fants sou­haitent reprendre le che­min de l’é­cole, alors que les actifs ont hâte de reprendre leur tra­vail, nous ris­quons de res­ter encore confi­nés pen­dant plu­sieurs semaines… Et, inva­ria­ble­ment, les ques­tions sur « l’a­près crise » vont pré­oc­cu­per nos pen­sées. Les adultes risquent d’être plus anxieux, donc moins patients… Alors, il va fal­loir trou­ver un « ter­rain d’en­tente » entre toutes et tous pour que l’har­mo­nie fami­liale soit la moins per­tur­bée… Faire preuve d’un peu plus de « per­mis­si­vi­té » tout en res­tant ferme face au Contrat d’En­ga­ge­ment mis en place au début du confi­ne­ment : là réside tout l’art de l’é­du­ca­tion…

Alors, il nous est deman­dé de « trou­ver du sens à ce confi­ne­ment », de savoir nous adap­ter à un nou­veau rythme de vie qu’il faut inven­ter, créer ! Plus que jamais, celles et ceux qui sau­ront faire preuve de créa­ti­vi­té dans leur quo­ti­dien s’en sor­ti­ront rela­ti­ve­ment mieux ! Si le confi­ne­ment per­dure, à moi de trou­ver une nou­velle façon d’a­bor­der le tra­vail sco­laire « à dis­tance » pour ce troi­sième tri­mestre.

A la mai­son, il est impor­tant que cha­cune et cha­cun puissent par­ti­ci­per à la vie de famille encore plus : cui­si­ner ce qu’A­mé­lie pro­pose comme recettes assez faciles sur le site de l’é­cole, créer de ses mains , faire de la pein­ture, jar­di­ner, ran­ger sa chambre ou chan­ger les meubles de place, etc. Des astuces que je vous don­ne­rai dans un pro­chain article. En effet, ce confi­ne­ment semble vou­loir tirer un trait sur les pra­tiques du pas­sé et réin­ven­ter un « nou­veau » quo­ti­dien.

Quelles sont les com­pé­tences ensei­gnées à Savio qu’exige le confi­ne­ment ?

- la créa­ti­vi­té

- la maî­trise de soi

- la réflexion

- la prise de recul

- le res­pect de soi et de l’autre

- la connais­sance de soi

- l’au­to­no­mie

- la prise d’i­ni­tia­tives

- la res­pon­sa­bi­li­té

- le dis­cer­ne­ment

- la tolé­rance

- l’ou­ver­ture d’es­prit

- le lâcher-prise

- la confiance

- l’op­ti­misme

Cette liste non exhaus­tive peut vous per­mettre, à vous parents ou familles d’ac­cueil, de dis­cu­ter ou redis­cu­ter de chaque notion avec les enfants et de voir où ils en sont à ce jour ? Mais n’ou­bliez pas : il faut tou­jours valo­ri­ser les enfants, mais en les met­tant face à eux-mêmes !

Bonne réflexion tous ensemble !

Bien à vous,

Chris­tophe Labrousse

Direc­teur-Fon­da­teur de l’École-Collège Domi­nique Savio

 

 

13 avril 2020