ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Une belle fête de fin d’année

Selon Chris­tophe Labrousse, le direc­teur de l’École-Collège Savio, « cette année sco­laire 2017 – 2018 a été une année excep­tion­nelle d’ouverture et de par­tage avec des enfants curieux qui nous ont fait confiance. » Elle s’est ter­mi­née par une belle fête, par­ti­cu­liè­re­ment réus­sie, qui s’est dérou­lée dans la joie et la bonne humeur, le 24 juin, dans la salle des fêtes et les jar­dins de Saint-Léger de la Mar­ti­nière

Un riche pro­gramme atten­dait les 200 per­sonnes pré­sentes ras­sem­blées pour écou­ter le dis­cours de fin d’année de Chris­tophe Labrousse qui reprit les faits essen­tiels de cette année et rap­pe­la com­ment les enfants, par­ti­cu­liè­re­ment ouverts cette ses­sion, avaient été par­tie pre­nante de tous les pro­jets.

36271759_851610481715689_1873274918435553280_n

Chris­tophe Labrousse pen­dant son dis­cours

Après le dis­cours, Chris­tophe remit les 9 prix aux élèves qui avaient méri­té d’en rece­voir. En revanche, il n’y eut pas, cette année, de prix du Savio­tin.

William Del­becq qui donne aux Savio­tins, depuis la ren­trée 2017, une heure et demie de cours de self-defense, taï­so et lutte avait fait pré­pa­rer une démons­tra­tion de ce qu’ils avaient appris avant de leur remettre un diplôme.

Le clou de l’après-midi reste, sans aucun doute, la par­tie musi­cale pré­sen­tée par les musi­ciens et les enfants, qui par­ti­ci­pe­ront à « La forêt comes­tible », un spec­tacle haut en cou­leurs avec une mise en scène excep­tion­nelle. Ce pro­jet, ini­tié par deux asso­cia­tions Tsi­ki Soli­da­ri­té de Niort et Kaba­ko de Par­the­nay, doit sen­si­bi­li­ser à la citoyen­ne­té et au vivre ensemble. Tsi­ki Soli­da­ri­té fait par­tie du col­lec­tif nior­tais Fes­ti­sol qui, chaque année, met sur pied un fes­ti­val asso­ciant art et soli­da­ri­té. Ils ont déci­dé de le mon­ter en 2018 avec des jeunes situés en milieu rural. Pour la créa­tion de cette comé­die musi­cale, l’association a fait appel aux musi­ciens ani­ma­teurs de Kaba­ko. Musique et danse étaient au ren­dez-vous. On a même vu des enfants aller cher­cher leurs parents pour dan­ser. Il est vrai que les per­cus­sions ont un aspect fes­tif très entraî­nant !

Cette comé­die musi­cale conti­nue­ra à être tra­vaillée et pré­pa­rée à la ren­trée de sep­tembre par les Savio­tins, car élèves et musi­ciens seront sur scène les 21 et 24 novembre à Melle.

36326946_851610525049018_1756227121065230336_n

Les trois SAVIO D’HONNNEUR avec leurs diplômes et leurs insignes

Cette jour­née fut éga­le­ment l’occasion de remettre les pre­miers SAVIO D’HONNEUR aux trois per­sonnes dis­tin­guées, cette année, par Savio : Ludo­vic Malé­cot, archéo­logue direc­teur du musée de Rau­ra­num à Rom, William Del­becq, Pré­sident du Judo club de Melle, élu au Comi­té dépar­te­men­tal du judo, res­pon­sable du dis­trict sud des Deux-Sèvres pour le judo et les dis­ci­plines asso­ciées (DA), et pour la caté­go­rie « Junior » , Néo Del­becq, 13 ans, en classe de Qua­trième à l’École-Collège Savio qui a pas­sé cette année avec suc­cès l’examen de Com­mis­saire Spor­tif Dépar­te­men­tal, niveau 1.

Une belle fête cha­leu­reuse, convi­viale et simple, comme l’école les aime, une fête que les enfants n’oublieront pas… et les adultes non plus

CDS News – 20 juillet 2018