ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Une autre partie de la boîte à outils de Christophe Labrousse

EXTRAIT DE L’OUVRAGE « DONNER DU SENS À L’ÉCOLE D’AUJOURD’HUI »

Devant la néces­si­té de réin­ven­ter beau­coup de choses dans le domaine de l’éducation en rai­son d’un confi­ne­ment pro­lon­gé, Chris­tophe Labrousse a choi­si de pos­ter sur le site de l’École-Collège Savio des extraits de « la boîte à outils » pro­po­sée dans son der­nier ouvrage publié aux Edi­tions du Pan­théon : « Don­ner du sens à l’école d’aujourd’hui ». En prendre connais­sance per­met­tra aux parents de dis­po­ser de solu­tions simples, immé­dia­te­ment appli­cables pour résoudre les situa­tions aux­quelles ils sont confron­tés.Faire la morale

C’est votre enfant et il y a toutes les chances pour qu’il ait héri­té cer­taines carac­té­ris­tiques de vous. Que vous ne le com­pre­niez plus est une chose, mais évi­tez de lui faire la morale et de vous faire pas­ser pour ce que vous n’étiez pas : « Je ne par­lais pas comme cela à mes parents », « J’étais tou­jours pre­mier en classe », etc.

 Ne le lais­sez pas s’enfermer dans l’isolement

Si sa chambre est équi­pée à la mai­son de tous les acces­soires que peut sou­hai­ter un ado­les­cent (ordi­na­teur, TV, console de jeux, télé­phone por­table), il n’y a aucune rai­son pour qu’il en sorte. La télé­vi­sion est dans une pièce com­mune où tout le monde peut la regar­der et il est recom­man­dé de faire de même pour l’ordinateur.

Pro­po­sez-lui de temps à autre une acti­vi­té en com­mun dont vous savez qu’elle lui plaît.

Man­ger en famille

Les repas doivent être un moment de com­mu­ni­ca­tion avec vos enfants. Ils doivent se dérou­ler dans le calme et sans télé­vi­sion. Vos enfants doivent pou­voir abor­der tous les sujets qui leur semblent impor­tants et c’est aus­si un excellent moment pour leur deman­der com­ment s’est pas­sée leur jour­née et appré­cier s’il y a des ten­sions à l’école.

Quelle impor­tance doit-on accor­der aux notes ?

Une mau­vaise note peut bles­ser l’estime de soi d’un ado­les­cent. Sur­tout si on l’assimile à sa note… S’il est dif­fi­cile d’envisager un autre mode d’évaluation des élèves, il faut qu’enseignants et parents soient très atten­tifs aux com­men­taires qui l’accompagnent. Quand un enfant ramène une mau­vaise note, il sa fait dis­pu­ter ; quand, au contraire, il obtient une bonne note, les parents sou­vent se contentent de trou­ver cela nor­mal, alors qu’il faut le féli­ci­ter. L’important est de com­prendre pour­quoi il a eu une mau­vaise note.

Les parents ne doivent pas abor­der la sco­la­ri­té de leur enfant uni­que­ment par le biais des notes et, quand ils en parlent avec leur enfant, cela ne doit pas avoir lieu devant les frères et les sœurs, ni au cours d’un repas qui doit res­ter un moment de détente. Les parents doivent mon­trer de l’attention à l’enfant, qu’il ait de bonnes ou de mau­vaises notes, et lui faire com­prendre qu’il n’y a pas que les résul­tats qui comptent.

Chris­tophe Labrousse

Ce livre peut être com­man­dé chez votre libraire ou direc­te­ment au 06 31 99 30 51

« Don­ner du sens à l’école d’aujourd’hui » – Prix : 15,90€ – 166 pages – Ed du Pan­théon