ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Un dispositif estival qui fait des émules…

Que ce soit dans la presse, same­di der­nier, ou ce matin, à la radio, je m’a­per­çois que cer­tains dis­po­si­tifs mis en place depuis de nom­breuses années à l’E­cole-Col­lège Domi­nique Savio font leur che­min… J’aime à pen­ser que mes trois visites au Minis­tère de l’E­du­ca­tion natio­nale ne sont pas res­tées vaines… et qu’elles semblent por­ter leurs fruits à l’é­che­lon national.

Je veux par­ler du pro­jet « Vacances Appre­nantes » que le Ministre Jean-Michel Blan­quer veut mettre en place, cet été, pour les élèves « les plus décro­cheurs ». Au pro­gramme : le matin, cours de Fran­çais et de Mat­né­ma­tiques ; l’a­près-midi, sport et visites du territoire.

C’est un dis­po­si­tif que j’ai mis en place, à Savio, pen­dant une dizaine d’an­nées et qui mar­chait bien. J’ac­cueillais des enfants venus d’un peu par­tout, une semaine en juillet et une semaine en août : c’é­tait la « Semaine de Remise à niveau et de Décou­vertes ». Le matin, de 9h à 12h30, nous tra­vail­lions le Fran­çais, les Mathé­ma­tiques et les Langues Vivantes ; l’a­près-midi débu­tait, à 14h, par un sport col­lec­tif, puis décou­verte du patri­moine mel­lois, pour ter­mi­ner la jour­née par un pique-nique au lac du Lambon.

Ce dis­po­si­tif était très riche et per­met­tait d’al­lier, à la fois, tra­vail sco­laire et plai­sirs esti­vaux. Pour­quoi n’ai-je pas conti­nué si cela fonc­tion­nait si bien ? Tout sim­ple­ment parce que j’ai sou­hai­té consa­crer les mois d’é­té à mes quatre enfants.

Mais ce dis­po­si­tif pour­ra revoir le jour à Savio si des édu­ca­trices et des édu­ca­teurs sont prêts à rele­ver le défi ! A bon enten­deur, salut !

Chris­tophe Labrousse, pédagogue

Direc­teur-fon­da­teur de l’É­cole-Col­lège Domi­nique Savio