ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Un dispositif estival qui fait des émules…

Que ce soit dans la presse, same­di der­nier, ou ce matin, à la radio, je m’a­per­çois que cer­tains dis­po­si­tifs mis en place depuis de nom­breuses années à l’E­cole-Col­lège Domi­nique Savio font leur che­min… J’aime à pen­ser que mes trois visites au Minis­tère de l’E­du­ca­tion natio­nale ne sont pas res­tées vaines… et qu’elles semblent por­ter leurs fruits à l’é­che­lon national.

Je veux par­ler du pro­jet « Vacances Appre­nantes » que le Ministre Jean-Michel Blan­quer veut mettre en place, cet été, pour les élèves « les plus décro­cheurs ». Au pro­gramme : le matin, cours de Fran­çais et de Mat­né­ma­tiques ; l’a­près-midi, sport et visites du territoire.

C’est un dis­po­si­tif que j’ai mis en place, à Savio, pen­dant une dizaine d’an­nées et qui mar­chait bien. J’ac­cueillais des enfants venus d’un peu par­tout, une semaine en juillet et une semaine en août : c’é­tait la « Semaine de Remise à niveau et de Décou­vertes ». Le matin, de 9h à 12h30, nous tra­vail­lions le Fran­çais, les Mathé­ma­tiques et les Langues Vivantes ; l’a­près-midi débu­tait, à 14h, par un sport col­lec­tif, puis décou­verte du patri­moine mel­lois, pour ter­mi­ner la jour­née par un pique-nique au lac du Lambon.

Ce dis­po­si­tif était très riche et per­met­tait d’al­lier, à la fois, tra­vail sco­laire et plai­sirs esti­vaux. Pour­quoi n’ai-je pas conti­nué si cela fonc­tion­nait si bien ? Tout sim­ple­ment parce que j’ai sou­hai­té consa­crer les mois d’é­té à mes quatre enfants.

Mais ce dis­po­si­tif pour­ra revoir le jour à Savio si des édu­ca­trices et des édu­ca­teurs sont prêts à rele­ver le défi ! A bon enten­deur, salut !

Chris­tophe Labrousse, pédagogue

Direc­teur-fon­da­teur de l’É­cole-Col­lège Domi­nique Savio