ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

Informations

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
collège savio activité

Reconfinement plus difficile à supporter

En cette période de l’an­née où les jours rac­cour­cissent, où nous com­men­çons à man­quer de lumi­no­si­té, où les fêtes de fin d’an­née approchent peu à peu et font craindre que les familles ne pour­ront se retrou­ver comme d’ha­bi­tude, nous nous ren­dons compte que nos élèves sup­portent dif­fi­ci­le­ment cette nou­velle période de re confi­ne­ment

En effet, ils ne disent trop rien, mais ils sont iras­cibles et tristes à la fois car les enfants sont inquiets. Trop, c’est trop… 

Durant les deux pre­miers mois de confi­ne­ment au prin­temps, les enfants ont dû sup­por­ter tant bien que mal l’é­loi­gne­ment de l’é­cole, les cours en « dis­tan­ciel », de nou­veaux rites de vie de famille, et j’en passe, mais l’es­poir était là avec l’ar­ri­vée des beaux jours et, peut-être, d’une « vie meilleure ».

Angoisse des élèves

Cepen­dant, ce re confi­ne­ment plonge nos jeunes dans une cer­taine angoisse, voire une cer­taine vio­lence pour certains.

Mes constats sur l’impact de re confinement sur les élèves

  • les enfants sont heu­reux de se retrou­ver à l’é­cole avec les copines et les copains
  • en cours, ils par­ti­cipent et tra­vaillent en sui­vant assez bien les consignes car ils sont sécu­ri­sés par le cadre

En revanche, à l’ex­té­rieur de la classe, à la mai­son, il est très dif­fi­cile de les mettre au tra­vail (les sou­ve­nirs des cours en dis­tan­ciel ravivent cer­tains sou­ve­nirs dou­lou­reux), et les clash peuvent être récurrents.

Re confinement : Que faut-il faire ? 

  • réin­ven­ter une façon d’en­sei­gner à l’école qui per­met­tra aux enfants de trou­ver du sens
  • favo­ri­ser l’o­ral afin que la parole puisse se libé­rer plus facilement
  • inci­ter les enfants à tra­vailler des exposés
  • les faire des­si­ner en alliant les arts plas­tiques et la musique
  • faire des expé­riences pour faci­li­ter l’ob­ser­va­tion et la curio­si­té.
À l’école-col­lège Savio, je vais pro­po­ser aux Savio­tines et aux Savio­tins de se réin­ven­ter en leur pro­po­sant de nou­velles façons de tra­vailler, tout en sui­vant scru­pu­leu­se­ment le pro­gramme officiel.

Christophe Labrousse

Directeur-Fondateur École-Collège Savio