ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

Informations

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
concentration

Difficulté de concentration ?

Avec le nou­veau confi­ne­ment, les élèves éprouvent de grosses dif­fi­cul­tés à main­te­nir leur atten­tion, à ne pas se lais­ser dis­traire par la moindre petite action extérieure.

Suite à un ren­dez-vous récent avec une famille, je me suis mis à réflé­chir sur le manque d’at­ten­tion de plus en plus menaçant.

Comment remédier au manque d’attention ? 

Tout d’a­bord, avant de prendre les cours, il est impor­tant de bien s’é­ti­rer pour être déten­du et de se mettre en pers­pec­tive.

En second lieu, mettre de l’in­ten­tion, dans ce que nous fai­sons en classe,  per­met de res­ter cen­tré sur ce que nous sommes en train de faire :

  • avoir une table ou un bureau en cours assez ran­gé (sans qu’il y ait des sty­los, crayons, colles, etc. posés par­tout) per­met d’enle­ver de la vue tout ce qui attire le regard et détourne l’at­ten­tion. Soyons ordon­nés visuellement.
  • Évi­ter d’a­voir un objet métal­lique sur le bureau (que l’on peut démon­ter et remon­ter) empêche de jouer avec et de faire du bruit.

Comment remédier au manque d’attention ? 

Jean-Phi­lippe Lachaux, cher­cheur en neu­ros­ciences cog­ni­tives, écrit :

Être concentré(e), c’est per­ce­voir ce qui est le plus impor­tant pour ce que nous avons l’in­ten­tion de faire et y réagir de la bonne manière ». 

En effet, déci­der quelle per­cep­tion, quelle inten­tion et quelle manière d’a­gir nous vou­lons pri­vi­lé­gier, per­met de gagner en concen­tra­tion et en effi­ca­ci­té d’ac­tion.

Posture pour se concentrer 

Toutes les vingt minutes, le corps a besoin de chan­ger de pos­ture et le cer­veau se fatigue. Dès que la pos­ture change, que le corps est moins tonique,  et que l’on se met à bou­ger dans tous les sens, il est pri­mor­dial de retrou­ver ce que l’on appelle « l’é­qui­libre du corps ». Ain­si, Il est néces­saire de se remettre droit phy­si­que­ment sur sa chaise, les deux avant-bras sur la table.

Difficulté de concentration

Difficultés pour se concentrer ?

Ignorer la petite voix intérieure

Enfin, les pen­sées para­sites qui enva­hissent le cer­veau ne per­mettent pas le plein appren­tis­sage. Là, il est impor­tant d’é­chan­ger avec l’élève vic­time de ses pen­sées. Il faut com­prendre ce qui le per­turbe. On peut trou­ver les pen­sées angois­santes et les pen­sées dis­trayantes. Ain­si il faut : 

    • apprendre aux enfants à hié­rar­chi­ser leurs pensées
    • leur expli­quer qu’ils se trouvent vic­times de leurs pensées
    • leur faire prendre conscience que cette « petite voix » ne leur fait pas du bien
    • leur pré­ci­ser qu’il est néces­saire de les d’i­gno­rer, en cours.
Cette approche peut les aider et sou­vent les apai­ser. Pour en savoir plus, il suf­fit de venir voir com­ment nous tra­vaillons à Savio !

Christophe Labrousse

Directeur-Fondateur de l’École-Collège Dominique Savio
Pédagogue 

Logo Savio