ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Observer, associer, exprimer

Le mot du péda­gogue.

A Savio, les maîtres mots de la 25ème année seront : « Obser­ver – Asso­cier – Expri­mer »

Savio, c’est l’école de la vie, pour la vie et par la vie. Durant cette pro­chaine année sco­laire, notre objec­tif sera de déve­lop­per toutes les pos­si­bi­li­tés d’expression des enfants (le corps, la parole, l’écrit, l’art, et j’en passe, en coor­don­nant trois notions ou facul­tés : l’observation, l’association et l’expression.

Il est impor­tant, pour le bon­heur et l’équilibre de vos enfants, de les pré­pa­rer à s’adapter à l’existence, de les édu­quer pour la vie :

  • Cha­cune et cha­cun doit être « armé(e) » pour sa vie future
  • On lui apprend à se connaître en tant qu’être vivant en pre­nant en compte la vie qui est en lui, son besoin de bou­ger, d’éprouver des émo­tions, de res­sen­tir ce qui l’entoure
  • Il doit prendre conscience qu’il appar­tient à un milieu, qu’il sache le connaître et inter­agir avec lui
  • Il faut qu’il com­prenne le dérou­le­ment de la vie pour les dif­fé­rents êtres vivants et qu’il sache appar­te­nir à une espèce humaine qui évo­lue
  • Il doit trou­ver petit à petit sa place dans la socié­té pour jouer son rôle et se rendre utile.

 

Les Savio­tines et les Savio­tins seront occu­pés acti­ve­ment ; ils vivront les notions au lieu de les entendre expo­sées d’une manière for­cé­ment incom­plète :

  • En obser­vant, en pen­sant et agis­sant par lui-même, un enfant ancre ses connais­sances dans la réa­li­té. Il est comme un petit cher­cheur qui apprend étape par étape à être intui­tif, auto­nome et orga­ni­sé
  • L’observation : les enfants découvrent un objet, sont inter­pel­lés par un évé­ne­ment et récoltent des infor­ma­tions
  • L’association : les enfants entrent dans un domaine plus abs­trait, tirent des leçons géné­rales des obser­va­tions qu’ils ont faites
  • L’expression : les enfants s’approprient ce qu’ils ont appris, expriment leurs opi­nions, et par­tagent leurs décou­vertes avec les autres

 

Obser­ver, c’est plus que per­ce­voir, c’est aus­si éta­blir des rela­tions entre les degrés, recher­cher des rap­ports entre des inten­si­tés dif­fé­rentes

L’observation est la base de l’apprentissage. L’enfant doit être au contact de son milieu pour mieux le connaître (objets, nature, acti­vi­tés humaines, etc.). Il va l’explorer en uti­li­sant ses dif­fé­rents sens : il touche, il regarde, il mesure, il com­pare, il fait des cro­quis, il classe, il col­lec­tionne, … L’enfant peut et doit obser­ver « acti­ve­ment ».

L’enfant asso­cie, abs­trait, géné­ra­lise ; il faut seule­ment lui don­ner l’occasion d’associer à des élé­ments d’ordre plus éle­vé

L’enfant agit, crée, ima­gine, exprime ; il suf­fit de lui don­ner les maté­riaux et les occa­sions pour qu’il conti­nue à déve­lop­per des ten­dances actives

L’expression sert à mon­trer com­ment on s’est appro­prié un nou­veau savoir. Le mode d’expression est libre et l’on peut choi­sir de par­ler, de chan­ter, de des­si­ner, de pré­sen­ter un gra­phique pour pré­sen­ter et com­mu­ni­quer ses décou­vertes aux autres.

Tout ce tra­vail est fait plus par­ti­cu­liè­re­ment avec les élèves de cycle 3.

Chris­tophe Labrousse, péda­gogue.