ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Lucien Duval, président de l’Unicef des Deux-Sèvres à Savio

Mer­cre­di 18 sep­tembre, Lucien Duval Pré­sident de l’UNICEF des Deux-Sèvres est venu à l’École-Collège Savio, expli­quer aux Savio­tins ce qu’était l’UNICEF et les sen­si­bi­li­ser à la situa­tion des enfants dans le monde et au non res­pect de leurs droits.

70934850_1145408092335925_654522006246522880_n

Lucien Duval et Bru­nah Fabio­la Bouis­son

L’UNICEF – acro­nyme dont le déve­lop­pe­ment en anglais indique Uni­ted Nations Inter­na­tio­nal Chil­dren’s Emer­gen­cy Fund, ce qui signi­fie Fonds des Nations unies pour l’enfance – est une agence des Nations unies, créée en 1946, dont le siège est à New York, aux États-Unis. Elle est char­gée, dans le monde entier, de défendre les droits des enfants, de répondre à leurs besoins essen­tiels et de favo­ri­ser leur plein épa­nouis­se­ment.

La prio­ri­té est don­née aux enfants les plus vul­né­rables, notam­ment vic­times de la guerre, de catas­trophes natu­relles, de la pau­vre­té extrême et de toute forme de vio­lence ou d’exploitation dans les pays les plus dému­nis. Elle inter­vient éga­le­ment en cas d’urgence en coor­di­na­tion avec les orga­nismes des Nations unies, les prin­ci­pales orga­ni­sa­tions huma­ni­taires, et les gou­ver­ne­ments natio­naux.

Pour appuyer son action au ser­vice des enfants en dif­fi­cul­té, l’UNICEF accré­dite des comi­tés natio­naux dans les pays indus­tria­li­sés. Des accords de coopé­ra­tion régissent les rela­tions entre l’UNICEF et ces comi­tés. L’UNICEF France, dont le siège est à Paris, est l’un de ces comi­tés. Il s’agit d’une asso­cia­tion de loi 1901, fon­dée en 1964 sur accord d’accréditation. Elle a été recon­nue d’utilité publique par décret du 2 décembre 1970.

Il existe en France 76 comi­tés dépar­te­men­taux, 254 villes et dépar­te­ments amis de l’UNICEF,

600.000 dona­teurs,  5.500 béné­voles char­gés du plai­doyer et de la col­lecte, 100.000 éco­liers, sen­si­bi­li­sés chaque année. Plus de 300.000 col­lé­giens, lycéens, étu­diants, étu­diants enga­gés. Ces chiffres sont impres­sion­nants, ils res­tent cepen­dant insuf­fi­sants tant la tache est impor­tante.

Le comi­té des Deux-Sèvres, à Niort (avec une antenne à Bres­suire), quant à lui, ras­semble 30 béné­voles ; tous se mobi­lisent pour sen­si­bi­li­ser aux droits de l’enfant à tra­vers des inter­ven­tions dans les éta­blis­se­ments sco­laires, les centres sociaux cultu­rels, les col­lec­ti­vi­tés, et les entre­prises.

Après cette pré­sen­ta­tion de l’UNICEF et de ses dif­fé­rentes mis­sions, des échanges se sont enga­gés avec les Savio­tins et Bru­nah Fabio­la Bouis­son, pré­si­dente de l’association Tsi­ky Soli­da­ri­té qui est à l’origine de cette ini­tia­tive. Les thèmes sui­vants ont été abor­dés : le droit à l’identité pour les enfants, à la san­té, à l’éducation, à la par­ti­ci­pa­tion, à l’information, à la liber­té d’expression, aux loi­sirs, aux sports, à la culture et aux jeux et à la pro­tec­tion.

Très inté­res­sés par le sujet, les Savio­tins ont lar­ge­ment par­ti­ci­pé aux entre­tiens.

CDS News – 24 sep­tembre 2019