ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

L’imaginaire au pouvoir

Patience Augus­tine a tou­jours écrit. Aus­si loin qu’elle remonte dans son enfance, elle se voit écri­vant ses pen­sées ou de petits textes sur des mor­ceaux de papier qu’elle conser­vait soi­gneu­se­ment. Depuis main­te­nant quatre ans, elle est édi­tée. Son pre­mier livre, paru aux Edi­tions Per­sée en 2015 : « Un jour avec moi-même » est assez auto­bio­gra­phique et des­ti­né à un public d’adultes et d’adolescents. Le sui­vant « La porte mys­té­rieuse et l’étoile dans la soupe » chez Édi­livre s’adresse à un jeune public à par­tir de 8 ans et le der­nier « Le super pou­voir de Topi, la petite che­nille » chez Édi­livre éga­le­ment est un conte par­fait pour les enfants de 3 à 7ans. Les deux der­niers ouvrages sont illus­trés de manière char­mante. D’origine came­rou­naise, Patience a déci­dé que la sœur de Blanche Neige, dans le nou­veau conte qu’elle écrit actuel­le­ment et qui s’intitule « La sœur de Blanche Neige », serait noire. Elle a bien rai­son et espé­rons que cela appor­te­ra à son livre le même suc­cès que celui qu’a connu Kiri­kou !

Moni­trice-édu­ca­trice, Patience a tra­vaillé avec des enfants et de jeunes adultes autistes et elle a un bon contact avec la jeu­nesse d’une manière géné­rale. Cette femme sen­sible et d’une grande ima­gi­na­tion aime écrire pour les enfants dont l’imaginaire est tel­le­ment fort. Elle écrit pour s’évader et pro­po­ser aux autres de faire de même, se retrou­ver ailleurs comme lorsqu’elle écou­tait les his­toires que sa grand-mère lui racon­tait à la veillée. Ses ouvrages sont des mes­sages qu’elle lance, comme dans une bou­teille lan­cée à la mer et elle espère qu’ils trans­for­me­ront la vie de la per­sonne qui va les lire.

Patience est venue à Savio pré­sen­ter ses trois contes, le 22 jan­vier, aux élèves de cycle 3. Après avoir lu ensemble les trois contes, les enfants ont com­men­cé à écrire le début d’une his­toire avec Augus­tine ! Ils sem­blaient ravis de cette ren­contre. Patience revien­dra les voir pour leur par­ler, cette fois, de sophro­lo­gie car c’est une dis­ci­pline qu’elle pra­tique cou­ram­ment.

CDS News