ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Le tri sélectif expliqué aux Saviotins

Jeu­di 31 jan­vier, Éli­sa­beth Varenne, agent de com­mu­ni­ca­tion de proxi­mi­té appar­te­nant à la Com­mu­nau­té de Com­munes Mel­lois en Poi­tou, est venue sen­si­bi­li­ser les Savio­tins à la ges­tion des déchets.

L’intervention d’Élisabeth Varenne s’inscrit dans « Le pro­jet péda­go­gique 2018 – 2019 » de Savio qui pré­voit d’aborder le par­cours citoyen et plus spé­ci­fi­que­ment com­ment deve­nir un éco-citoyen. Dans ce cadre, les Savio­tins ont déjà visi­té en sep­tembre le tri sélec­tif de Suez Poi­tiers et par­ti­ci­pé en octobre à une ani­ma­tion de Valé­rie Por­ta sur le non gas­pillage de la nour­ri­ture.

Jeu­di 31 jan­vier, il s’agissait de savoir en quoi consiste la ges­tion des déchets et ce que l’on va faire des déchets col­lec­tés ? Cette ges­tion des déchets regroupe la col­lecte, le trans­port, le trai­te­ment, la réuti­li­sa­tion éven­tuelle des déchets le but étant de réduire leurs effets néfastes sur la san­té humaine et l’environnement. Tous les déchets sont concer­nés par cette ges­tion : solides, liquides, gazeux, toxiques aus­si bien que dan­ge­reux. Le tri sélec­tif consiste à trier et récu­pé­rer les déchets selon leur nature pour appré­cier dans quelle filière les envoyer.

Éli­sa­beth Varenne, par­tant de la moyenne annuelle par per­sonne de 316 kg pour les sacs noirs, de 75 kg pour les bacs jaunes et de 154 kg de déchets emme­nés à la déchet­te­rie , démon­tra l’utilité du tri sélec­tif qui per­met­tra au final de réduire la pou­belle de 68%. Elle détailla le conte­nu de cette pou­belle théo­rique, por­tant une atten­tion par­ti­cu­lière aux médi­ca­ments et aux pro­duits dan­ge­reux et toxiques et rap­pe­lant les filières spé­ci­fiques pour ces pro­duits.

L’objectif essen­tiel du tri sélec­tif est la réduc­tion des déchets. Le recy­clage est l’une des for­mules rédui­sant ces déchets. Éli­sa­beth Varenne mon­tra, exemples à l’appui, ce qu’il était pos­sible de créer à par­tir des maté­riaux récu­pé­rés. 27 bou­teilles plas­tiques donnent un pull over, 670 canettes en alu­mi­nium per­mettent de faite une bicy­clette et 850 boites de conserve une machine à laver. Une tonne de papier recy­clée four­nit 900 kg de nou­veau papier. En revanche 3 bou­teilles de verre don­ne­ront 3 bou­teilles, le verre étant l’élément qui se recycle le mieux.

Le cir­cuit des pou­belles fut ensuite étu­dié grâce à une vidéo du centre de tri du SYSTOM des Pyré­nées.

Afin de mettre en pra­tique ce qu’elle venait d’expliquer, Éli­sa­beth Varenne, répar­tit les Savio­tins en équipes et leur fit trier des déchets. Rien de telle que la pra­tique pour voir si le mes­sage est pas­sé. Les élèves effec­tuèrent le tri avec brio mon­trant qu’ils avaient été atten­tifs à l’intervention d’Elisabeth Varenne et que deve­nir un éco-citoyen avait un sens pour eux.

CDS News –   2019