ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Le sport pour vous, petits confinés !

Faire du sport pour mon ado­les­cent de 12 ou 13 ans : d’ac­cord ! Mais com­ment fait mon petit de 3 ou 4 ans, lui, pour pou­voir faire du sport ? Com­ment faire en sorte qu’il se dépense ? Et com­ment faire quand on vit en appar­te­ment ?

J’ai quelques acti­vi­tés en tête, mais avant tout, chers parents, vous allez devoir – et oui ! – « auto­ri­ser le désordre » !!! Si vous n’êtes pas prêts à l’ac­cep­ter, j’ai bien peur mal­heu­reu­se­ment que mon acti­vi­té ne soit pas pour vous.

Alors, dépla­cer quelques meubles et ran­ger les bibe­lots de mamie n’est pas un effort sur­hu­main quand on voit la joie d’un enfant après une bonne acti­vi­té dans le désordre, par un bel après-midi de confi­ne­ment !

Je vous pro­pose dif­fé­rentes acti­vi­tés qui peuvent deve­nir rapi­de­ment spor­tives :

- le cache-cache :

facile et effi­cace, le cache-cache est connu de tous ; il per­met aux enfants de voir la mai­son autre­ment, comme un grand ter­rain de jeux. A vous, parents, d’en déli­mi­ter les zones auto­ri­sées… Cette acti­vi­té peut être pra­ti­quée en famille !

- un-deux-trois soleil :

encore un grand clas­sique des cours de récréa­tion : un, deux, trois soleil se joue faci­le­ment à la mai­son. En musique, ou pas, vos enfants s’a­mu­se­ront. Met­tez en route leur musique pré­fé­rée et arrê­tez-la brus­que­ment. Vos enfants devront alors arrê­ter de bou­ger : le pre­mier qui bouge a per­du ! Fous-rires garan­tis en famille !

- la marelle :

uti­li­sez vos car­reaux de car­re­lage en met­tant des numé­ros sur cha­cun d’entre eux à l’aide de papier et de scotch. La marelle est un bon jeu pour tous : pour tra­vailler l’a­dresse, l’é­qui­libre et l’ap­pren­tis­sage des pre­miers numé­ros.

- le ping-pong :

jouer avec les mains, trou­ver une balle qui rebon­dit à peu près, une planche d’é­ta­gère ou – mieux – la table basse, le filet ima­gé par des livres et des DVD, et c’est par­ti pour des par­ties ani­mées !

Et, pour moi, le meilleur !!!

- Le par­cours du com­bat­tant  : (mais là, il faut vrai­ment auto­ri­ser le désordre…)

Quoi de plus drôle que de pas­ser sous la table de la salle-à-man­ger, puis ram­per sous trois chaises, se rele­ver et cou­rir à toute vitesse pour sla­lo­mer entre les cous­sins du salon ? Faire une rou­lade par-des­sus le lit de maman et papa ou, encore, ram­per des­sous ! Avec une pou­pée sous le bras car c’est le totem qu’il faut rame­ner à papa qui nous « coache » sur la ligne d’ar­ri­vée ! Auto­ri­sez le désordre et, sur­tout, per­met­tez-vous de retrou­ver cer­taines fois votre âme d’en­fant en ima­gi­nant un par­cours que vous auriez aimé faire à leur âge.

Alors, bou­gez vos meubles (« Pro­fi­tez-en pour faire le ménage », comme dirait Chris­tophe Labrousse) ; dépla­cez les cous­sins du cana­pé ; ran­gez les objets « à risque », et c’est par­ti !!!

Jor­dan Veillon

Ensei­gnant en charge du sport à l’É­cole-Col­lège Domi­nique Savio