ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Et si l’Humanité prenait une leçon d’Humilité ?

Quand la levée du confi­ne­ment sera don­née, il va fal­loir essayer de remettre en route toute une éco­no­mie, reprendre nos acti­vi­tés quo­ti­diennes et mener un sem­blant de vie nor­male. Mais qu’est-ce qui sera de l’ordre de la nor­ma­li­té demain ? Nul ne le sait à l’heure où j’é­cris ce Billet d’Hu­meur…

Non seule­ment il nous faut sup­por­ter ce confi­ne­ment avec toutes les contraintes qu’il impose, mais il va fal­loir appri­voi­ser demain et l’a­ve­nir…

- L’Hu­ma­ni­té sera dans l’o­bli­ga­tion de recher­cher de nou­velles voies qui la condui­ront vers une poli­tique plus sociale, plus juste, plus éga­li­taire, plus équi­table, moins futile, moins consu­mé­riste, moins super­fi­cielle.

- L’Hu­ma­ni­té sera dans l’o­bli­ga­tion de recher­cher de nou­velles orien­ta­tions vers une poli­tique plus éco­lo­gique, plus res­pon­sable, plus tour­née vers la Tran­si­tion avec tout ce qu’elle engendre.

Nos cher­cheurs qui tra­vaillent à la rédac­tion des nou­veaux manuels sco­laires au sein du Minis­tère de l’E­du­ca­tion natio­nale vont pour­voir bous­cu­ler cer­tains pro­grammes et sou­li­gner les méfaits de la mon­dia­li­sa­tion, du libé­ra­lisme à outrance, du libre échange pour se foca­li­ser sur les richesses de nos ter­ri­toires. En effet, la mon­dia­li­sa­tion nous prouve aujourd’­hui qu’elle demeure bien fra­gile, qu’elle opère des effets bien per­vers…

Oui, retour­nons à l’es­sen­tiel !

Quelques exemples :

- sou­te­nons tout le sec­teur agri­cole (pro­duc­teurs, éle­veurs, céréa­liers, maraî­chers, etc.) en favo­ri­sant toute sa diver­si­té.

- exi­geons un ser­vice public de qua­li­té : arrê­tons de dimi­nuer les sub­ven­tions et les dota­tions dans les sec­teurs de la san­té, de la recherche ou de l’é­du­ca­tion. Sou­te­nons notre hôpi­tal ; sou­te­nons notre école ; repen­sons tout notre sys­tème de san­té qui, là encore, nous montre bien ses limites, et j’en passe.

L’au­to­no­mie sani­taire devra main­te­nant pas­ser par la fabri­ca­tion de nos médi­ca­ments en France, par exemple.

Il est grand temps de repen­ser tout le fonc­tion­ne­ment de notre éco­no­mie et de nos appa­reils poli­tiques.

Quand je dis à mes élèves que, dans dix ans, ils seront les créa­teurs de près de 70% des nou­veaux métiers, je ne crois pas trop me trom­per.

L’Homme qui se dit invin­cible démontre, à tra­vers cette crise sani­taire sans pré­cé­dent, qu’il a fait fausse route et qu’il a tout à repen­ser… A nos jeunes, donc, grâce à une édu­ca­tion adap­tée et de qua­li­té, de repen­ser à un monde plus juste, plus res­pon­sable, plus éco­lo­gique, plus soli­daire, plus res­pec­tueux, avant tout, de notre Pla­nète ! Mais sachons res­ter Humbles… la vani­té ne flatte que les incultes et les imbé­ciles.

Je vous laisse médi­ter !

Chris­tophe Labrousse

Direc­teur-Fon­da­teur de l’École-Collège Domi­nique Savio