ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

L’auteur Antonio Carmona à Savio

Anto­nio Car­mo­na écrit pour les enfants. Les Savio­tins ont pu faire sa connais­sance mer­cre­di 4 décembre dans le cadre de l’offre artis­tique « L’enfant et le théâtre » ( en par­te­na­riat avec Scènes Nomades) que l’Union Régio­nale des Foyers Ruraux pro­pose aux éco­liers, col­lé­giens et lycéens des Deux-Sèvres.47571448_961206600756076_2737832679566213120_n

Anto­nio Car­mo­na est né en 1991 à Nîmes. Ce méri­dio­nal cha­leu­reux et extra­ver­ti a su inté­res­ser et amu­ser les Savio­tins. Auteur, il s’est cepen­dant d’abord for­mé au métier d’acteur au Conser­va­toire d’art dra­ma­tique de la région de Mar­seille, ville dont il a gar­dé une pointe d’accent. En 2012, il fonde la com­pa­gnie « Si sen­sible » dont il assure l’écriture des spec­tacles. Les textes qu’il rédige concernent et sont essen­tiel­le­ment des­ti­nés au jeune public. Il aime les enfants dont il appré­cie la spon­ta­néi­té, la sen­si­bi­li­té, la constance dans leurs sen­ti­ments et l’imaginaire. Il sait leur par­ler et le contact entre les Savio­tins et le jeune auteur, lors de la jour­née cultu­relle du mer­cre­di, s’est fait très faci­le­ment. Venu pour la pre­mière fois en Poi­tou-Cha­rentes en 2017, Anto­nio Car­mo­na était invi­té en rési­dence d’auteur par la Comé­die Poi­tou-Cha­rentes pour finir sa pièce Le cœur a ses rai­sons.

Le plai­sir d’écrire pour les enfants

Le pre­mier contact avec les Savio­tins s’est effec­tué par la lec­ture d’extraits des pièces de l’auteur en com­men­çant par Maman a choi­si la déca­po­table. C’est l’histoire de deux petites filles aban­don­nées par leurs parents. La maman a choi­si de s’en aller avec un beau gar­çon au volant d’une déca­po­table et le papa de par­tir en voyage pour oublier. Les deux fillettes res­tent seules avec Garance, leur nou­nou.

C’est un thème rare­ment abor­dé avec les enfants. Anto­nio Car­mo­na est d’avis qu’il ne faut rien cacher aux enfants de ce qui les concerne. Il va plus loin affir­mant que se taire est des­truc­teur pour eux. « Ne pas par­ler, c’est être mort pour moi ! » dit-il encore. Cette volon­té de ne pas abor­der cer­tains sujets avec les enfants est en fait un pro­blème d’adulte. Ce n’est pas parce que les enfants sont petits qu’ils ne peuvent pas com­prendre et leur refu­ser la véri­té c’est leur refu­ser la pos­si­bi­li­té de se recons­truire.

Cette pièce donne une idée de la teneur de l’ensemble de l’œuvre de l’auteur qui, à l’heure actuelle, se com­pose de deux pièces publiées : Maman a choi­si la déca­po­table et Le cœur a ses rai­sons, d’une autre à paraître en mai pro­chain : Il a beau­coup souf­fert Luci­fer, dont le thème est le har­cè­le­ment et d’une der­nière en cours d’écriture : Juré cra­ché consa­crée au men­songe.

Anto­nio Car­mo­na est convain­cu que le théâtre est un medium idéal pour les enfants, une porte ouverte vers l’imaginaire qui leur per­met à la fois de se recon­naître dans les situa­tions tout en échap­pant au réel. Écrire pour un public d’enfants est tou­jours inté­res­sant : ils sont récep­tifs et, loin d’être désa­bu­sés, réagissent au texte.

 

47684158_961344630742273_5762563097126502400_n

Tra­vail avec les Savio­tins

Dans un pre­mier temps, les Savio­tins ont écou­té la lec­ture qu’Antonio a faite des extraits de trois de ses pièces, puis ils ont par­ti­ci­pé à des ate­liers d’écriture théâ­trale, de lec­ture à voix haute et de mise en scène en com­pa­gnie de l’auteur. Les élèves ont ado­ré jouer ces textes qui leur parlent de situa­tions et de sen­ti­ments qu’ils connaissent bien et la jour­née de mer­cre­di s’est ter­mi­née par une soi­rée lec­ture orga­ni­sée au Mou­lin du Marais à Lezay.

Un grand mer­ci à Marie Vul­lo, res­pon­sable pôle régio­nal res­sources théâtre de l’Union Régio­nale des Foyers Ruraux grâce à qui toutes ces ani­ma­tions sont pos­sibles !

CDS News –  décembre  2018