ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

Informations

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

L’après Savio

Nom­breux sont les parents qui se posent la ques­tion. Que se pas­se­ra-t-il pour leurs enfants après la paren­thèse sal­va­trice du Col­lège Savio ?

L’objectif de l’école Savio est de récon­ci­lier les élèves avec le tra­vail sco­laire tout en leur per­met­tant de réin­té­grer le sys­tème édu­ca­tif tra­di­tion­nel public ou pri­vé vers les lycées, les lycées pro­fes­sion­nels et tech­no­lo­giques et les Mai­sons Fami­liales Rurales afin qu’ils puissent suivre la filière de leur choix, en ayant acquis l’appétence à la culture et les méthodes de tra­vail propres à cha­cun.

L’école pré­pare aux épreuves du Bre­vet des Col­lèges : le taux de réus­site varie selon les groupes, le degré d’implication des élèves et l’investissement des parents. En juin 2009, 13 élèves sur 14 étaient reçus, en juin 2012, 5 sur 9 obte­naient le diplôme, en juin 2013, 5 sur 8, en juin 2014, 3 sur 7, en juin 2015, 3 sur 6 et l’année sui­vante 7 sur 9. Sachant que les élèves passent 6 épreuves et qu’ils ne béné­fi­cient pas du contrôle conti­nu.

Cepen­dant, la prio­ri­té n’est pas l’obtention de ce diplôme, mais de récon­ci­lier l’enfant avec le milieu sco­laire pour qu’il réin­tègre selon ses capa­ci­tés et ses pos­si­bi­li­tés, le cur­sus sco­laire clas­sique au sein de l’Éducation natio­nale.

Ain­si conformes aux pro­grammes offi­ciels, donc aux pro­grammes de la nou­velle réforme 2016 du col­lège, les méthodes péda­go­giques laissent une large place à  la struc­tu­ra­tion des bases défaillantes, tablant sur l’autonomie et le tra­vail per­son­nel, sous la conduite d’un ensei­gnant réfé­rent par niveau.

En l’état, les pro­jets de pro­gram­ma­tions des ensei­gnants et les pro­jets per­son­na­li­sés appa­raissent pré­ci­sés sur une fiche inti­tu­lée Pro­jet Per­son­na­li­sé Savio­tin et plus cou­ram­ment appe­lée P.P.S. qui per­met éga­le­ment aux enfants de s’auto-évaluer et aux pro­fes­seurs de com­pa­rer cette éva­lua­tion à la leur.

Vous pou­vez aus­si lire cette page sur ce sujet.