ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

Savio à 25 ans

Des marraines et des parrains d’exception

S’il m’est très sou­vent arri­vé de dou­ter, durant ces 25 années, non pas du bien-fon­dé de mon pro­jet, mais plu­tôt de sa péren­ni­té, il me suf­fit de repen­ser à des moments forts, de me replon­ger dans les témoi­gnages que nous ont envoyés parents et élèves, de relire les mots d’en­cou­ra­ge­ments des mar­raines et par­rains de l’é­cole-col­lège Domi­nique Savio pour me dire que cette aven­ture est une « sacrée » aven­ture !

Depuis que j’ai eu l’i­dée de faire appel à des per­son­na­li­tés, non seule­ment pour rendre cré­dible notre ini­tia­tive, mais sur­tout pour que les enfants se sentent accom­pa­gnés et sou­te­nus, nous avons reçu l’ap­pui de toutes celles et tous ceux dont les noms figurent ci-des­sous. Il nous ont, lors de leur accep­ta­tion de par­rai­nage, lais­sé des mes­sages tou­chants, soit par cour­rier, soit par télé­phone, mes­sages qui sont res­tés affi­chés sur les murs de l’é­cole pen­dant une ving­taine d’an­nées.
Je men­tion­né ici les plus par­lants, à côté du nom de leur auteur.

– Robert Hos­sein, comé­dien et metteur-en-scène : 
« Féli­ci­ta­tions pour cette école aty­pique que j’au­rais vou­lu connaître plus tôt ! » 
– Ber­nard Mon­tiel, journaliste 
– Anne Rou­ma­noff, humoriste 
– Patrick Poivre d’Ar­vor, jour­na­liste et écrivain 

- San­drine Bon­naire, comédienne :

« Je tiens à vous féli­ci­ter pour votre enga­ge­ment et vos initiatives » 
– Anny Dupe­rey, comé­dienne et écrivaine : 
« Cou­rage aux jeunes ! Moi aus­si, j’ai connu de grosses dif­fi­cul­tés sco­laires. Il ne faut pas se décourager » 

- Bru­no Masure, journaliste

– Yolande Fol­liot, comédienne : 
« Vous êtes dans une école for­mi­dable, pro­fi­tez-en pour bien tra­vailler. Le che­min est long et par­fois dif­fi­cile. Je vous envoie plein de bonnes ondes pour vos projets » 
– Chris­tian Cla­vier, comédien 
– Pas­cale Roberts, comédienne 
– Bru­no Madi­nier, comédien 
– Annie Cor­dy, chan­teuse et comédienne : 
« Que votre vie soit belle, joyeuse et pleine d’humour » 
– Marie Pec­que­ry, la bohé­mienne de Fort Boyard, comédienne 
– Laurent Ruquier, animateur 
– Arielle Dom­basle, comédienne : 
« C’est une mer­veilleuse ini­tia­tive péda­go­gique d’ou­ver­ture vers le monde » 
– David Douillet, cham­pion olym­pique de judo 
– Charles Azna­vour, chan­teur et comédien : 
« Votre péda­go­gie me séduit » 
– Char­lotte de Tur­kheim, comédienne 

- Cathe­rine Laborde, pré­sen­ta­trice de télévision

– Astrid Veillon, comé­dienne et écrivaine : 
« Le chant, le jeu, le cirque, la réa­li­sa­tion sont des moteurs essen­tiels à votre épa­nouis­se­ment ! Soyez inven­tifs, créa­tifs, amu­sez-vous, chan­tez, riez… C’est déjà une grande vic­toire sur la vie ! Avec tout mon sou­tien et toute mon affection !!! » 
– Chris­tophe Hon­de­latte, journaliste : 
« Gar­dez la pêche » 
– Annie Girardot : 
« Je sou­tiens un tel pro­jet péda­go­gique ; un bra­vo à Chris­tophe Labrousse et à son équipe » 

- Macha Méril, comédienne

– Béa­trice Agné­nin, comédienne : 
« Votre pro­jet est ambi­tieux et courageux » 
– Domi­nique Lava­nant, comédienne : 
« J’au­rais aimé trou­ver une école comme Savio dans ma scolarité » 
– Roland Giraud, comédien 
– Clé­men­tine Céla­rié, comédienne : 
« Bra­vo et longue vie à l’é­cole Savio ! » 
– Patrick Pré­jean, comédien : 
« J’ai tou­jours consi­dé­ré que l’art et la culture étaient de puis­sants vec­teurs pour mieux com­prendre la vie et essayer de mieux se com­prendre soi-même, pour ensuite mieux com­prendre les autres » 
– Denis Bro­gniart, jour­na­liste et animateur : 
« La vie est belle. Elle se construit dès notre pre­mier souffle. Mais elle se struc­ture à votre âge, à l’a­do­les­cence. Voi­là pour­quoi le pro­jet de Savio est for­mi­dable. Il vous met sur de bons rails grâce à des acti­vi­tés, des uni­vers magiques comme le chant, le théâtre, le ciné­ma, le cirque… Vous avez beau­coup de chance. A vous de la sai­sir. Sachez vous nour­rir de vos dif­fé­rences. Elles se trans­forment en forces » 
– Allain Bou­grain-Dubourg, jour­na­liste, pro­duc­teur, pré­sident de la LPO : 
« Bra­vo et bon vent à cette école exceptionnelle ! » 
– Clo­vis Cor­nillac, comédien 
– Pierre Dou­glas, chansonnier 
– Domi­nique Paquet, phi­lo­sophe et écrivaine 
– Flo­rence Fores­ti, humo­riste et comédienne 
– Bun­ny Godillot, comédienne 
– David Puja­das, journaliste 
– Thier­ry Lher­mitte, comédien : 
« Bra­vo pour votre action ! » 
– Yves Duteil, chan­teur et compositeur : 
« Quelle belle oeuvre d’har­mo­nie et de recons­truc­tion de l’es­sen­tiel ! ou encore « Rece­vez tous mes encou­ra­ge­ments, pour vos élèves et pour vous, à pour­suivre ce tra­vail de rési­lience pour recoudre les âmes comme l’ombre de Peter Pan… » 
– Sébas­tien Béguier, sportif 
– Marie Vul­lo, metteuse-en-scène 
– Michael Zemour, chan­teur et compositeur 

– Fabrice Mel­quiot, écrivain

J’ai gar­dé pour la fin cette belle mis­sive qu’il nous a adres­sée suite à son pas­sage à Savio : 
« Savio­tins, Savio­tines, Gar­çons et Filles,
Les heures ensemble furent douces et incan­des­centes ; entre mes ques­tions et les vôtres, nos doutes semés dans l’assemblée.
« Salut à la bon­té » écrit Rim­baud à la fin de son brouillon d »  »Une Vie en enfer ».
Parce qu’­hier n’existe pas vrai­ment, parce que demain non plus : l’ins­tant pré­sent affiche la loi d’es­pé­rance, fra­gile et belle. Mer­ci pour votre regard, vos visages ouverts, votre curiosité.
A tous les hasards, réunis dans vos mains.
A la joie des res­pon­sa­bi­li­tés ; à la grâce des choix.
A vous. De coeur. » 
Com­ment ne pas vibrer et ne pas être encou­ra­gé à la lec­ture de tels messages ? 

Christophe Labrousse

Fondateur et Directeur de l’Ecole-Collège Dominique Savio

Logo Savio
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email