ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Les enfants font du Slam

En anglais, Slam Poe­try vient du verbe « to slam » signi­fiant « cla­quer ». La nar­ra­tion de la poé­sie ou du texte est scan­dée libre­ment, de manière rythmée.

Ce mer­cre­di 24 mars 2021, nous avons tra­vaillé sur le thème : « Tous unis contre la haine ». La dis­cus­sion est allée très loin ce matin…
Slam à Savio

Slam à Savio

Ain­si, après 1h30 de dis­cus­sions et de réflexions, les Savio­tines et les Savio­tins de 6èmes, 5èmes, 4èmes et 3èmes ont pré­pa­ré des phrases ou slo­gans en Slam.

Slam des Saviotines et Saviotins

Slam contre la haine

 » Soyons-tous unis contre cette guillo­tine déchaî­née ? « 
Allan

 » Vivre avec la haine, NON !
Si on réveille la haine qui est en nous, on est pri­son­nier de nous-mêmes. « 
Romain

 » Dans le noir, j’en­tends les insultes qui pèsent sur moi, qui ne s’ar­rêtent pas. J’essaie de
décro­cher de ce déses­poir car, quand même, j’ai de l’es­poir qu’un jour cela cesse. « 
Gavroche

 » Haine, Aime… La dif­fé­rence, sans en avoir l’air, est énorme.
Une lettre les sépare en appa­rence, mais un fos­sé les sépare plus pro­fon­dé­ment. » Jules
« N comme « haine » ou M comme « aime » ? « Soyons tous unis contre la haine.
C’est simple, et ça ne coûte pas cher. « 
Romain

 » Il m’a muti­lé le cœur ; je me suis muti­lé le corps. En avait-il le droit ? Avais-je le choix ?
Oui, alors toutes et tous contre la haine. « 
Syl­va­na et Salomé

 » On n’est pas obli­gé d’ai­mer l’autre, mais le res­pec­ter, oui. Et même s’il ne nous res­pecte
pas, on l’i­gnore. « 
Jim­my

 » Tous unis pour M contre la N. « 
Pierre

 » Semer la haine, c’est semer la mort ; s’ai­mer, c’est semer l’a­mour . « 
Paul

 » Je veux vivre ma vie sans haine ;
Je n’ai pas besoin de bles­ser l’autre, ni de le har­ce­ler, ni de le mal­trai­ter.
Je veux uni­que­ment l’ac­cep­ter telle qu’elle est, tel qu’il est.
Je m’en­gage à com­battre la haine sous toutes ses formes. « 
Tan­guy et Ismaël

 » Der­rière moi, mon pas­sé dou­lou­reux ; devant moi, mon futur lumi­neux. Toutes et tous
contre la haine, et l’es­poir sur­gi­ra. « 
Maxence et Allan

 » N ou M, que choi­sis-tu ?
N ? La vio­lence, la peur, la colère, le har­cè­le­ment, la mal­trai­tance, la tris­tesse ?
Ou M ? le bon­heur, la lumière et l’a­mour ?
Tous unis contre la haine. »

»
»
»

Jules et Milann

À méditer

Ques­tion : dans la lettre M, on entend « aime » ; dans la lettre N, on entend « haine » ; pour­quoi, dans l’alphabet, ces deux lettres M et N se suivent-elles ?

Christophe Labrousse

Directeur-Fondateur de l’École-Collège Dominique Savio
Pédagogue 

Logo Savio