ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

L’écoute active : cela fonctionne.

 

L’écoute active, qu’est-ce que c’est ?

L’é­coute active consiste à faire par­ler la per­sonne en l’é­cou­tant acti­ve­ment, c’est-à-dire en la relan­çant régu­liè­re­ment et en para­phra­sant ses pro­pos de façon empa­thique et sans por­ter aucun juge­ment. C’est assez frus­trant intel­lec­tuel­le­ment pour la per­sonne qui fait par­ler l’autre, et le dia­logue est assez peu natu­rel. Cepen­dant, cela conduit l’en­fant à for­mu­ler son pro­blème et à réflé­chir à une solu­tion.

L’art de la relance : tout le secret réside dans l’in­ter­pré­ta­tion du code. Si vous répé­tez exac­te­ment ce que votre enfant dit, il risque de pen­ser que vous vous moquez de lui et vous n’i­rez pas bien loin. En fait, il s’a­git pour vous d’in­ter­pré­ter son mes­sage en termes de sen­ti­ments.

Les avan­tages : l’é­coute active va vous per­mettre de vous rap­pro­cher de votre enfant, vous sau­rez ce qu’il res­sent réel­le­ment et il sera plus à l’aise pour com­mu­ni­quer. Il se sen­ti­ra com­pris et accep­té tel qu’il est. Il sera aus­si plus à même de vous rendre l’at­ten­tion que vous lui accor­dez en écou­tant vos conseils. Enfin, cela devrait favo­ri­ser son auto­no­mie. Par l’é­coute active, vous lui per­met­tez d’ex­pri­mer à voix haute son pro­blème et, par vos relances, il déroule sa réflexion, ce qui doit le conduire tout natu­rel­le­ment à cher­cher une solu­tion.

A Savio, nous pra­ti­quons très régu­liè­re­ment l’é­coute active qui per­met de favo­ri­ser une meilleure com­mu­ni­ca­tion et une prise de conscience de la situa­tion par l’en­fant.

Chris­tophe Labrousse