ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Le mot du pédagogue

Chris­tophe Labrousse, péda­gogue, fon­da­teur et direc­teur de l’École-Collège Savio, livre­ra désor­mais ses réflexions sur l’éducation, et en par­ti­cu­lier celle des Savio­tins, sur le site de l’école dans le cadre d’une rubrique inti­tu­lée « Le mot du péda­gogue ». « Poser le cadre » est sa pre­mière pres­ta­tion.

CDS News 

Un des pre­miers points que nous tra­vaillons auprès des Savio­tins est celui de « Poser le cadre » car il faut abso­lu­ment sécu­ri­ser les enfants. Sou­vent, ceux qui arrivent à Savio sont dans la toute puis­sance et le déni des règles : je peux dire qu’ils sont en « sur­vie ». En tant qu’é­du­ca­teurs, nous sommes res­pon­sables de l’in­té­gri­té phy­sique des enfants, de leur bien-être et des valeurs de l’é­cole. Une fois le cadre posé, il faut le défi­nir.

Nous devons immé­dia­te­ment ren­for­cer l’es­time de soi et, sur­tout, enle­ver les éti­quettes qui collent à la peau de ces jeunes car ces der­niers ont mis en place des méca­nismes de défense sys­té­ma­tique.

Dès le pre­mier jour à Savio, un contrat d’en­ga­ge­ment (au lieu d’un règle­ment) est éla­bo­ré ensemble : il per­met de tra­vailler d’emblée la coopé­ra­tion. A par­tir de cette pre­mière col­la­bo­ra­tion, l’ob­jec­tif sera de ren­for­cer au quo­ti­dien ce qui est mis en place le pre­mier jour.

Coopé­rer, c’est mettre les enfants en action.

Nous pro­po­sons et don­nons le choix aux Savio­tins afin qu’ils mesurent les consé­quences car, à tra­vers le choix, on leur demande de s’en­ga­ger ; nous les condui­sons à la réflexion grâce à l’emploi de for­mules clés du type « A ton avis ? » ou « D’a­près toi ? »

A tra­vers le choix, le cadre est posé. Alors, pour­quoi poser le cadre ?

Tout sim­ple­ment pour sécu­ri­ser l’en­fant, le res­pon­sa­bi­li­ser et lui faire vivre les consé­quences de ses actes.

Quels outils uti­lise-t-on ? La réponse est dans le savoir-faire des membres de l’é­quipe édu­ca­tive de Savio.

A vous de pous­ser la porte de l’é­cole pour com­prendre.

Chris­tophe Labrousse