ÉCOLE COLLÈGE

SAVIO

École-Collège Savio

Une pédagogie novatrice et adaptée

CDS News

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Certains objectifs de la pédagogie saviotine !

Le mot du pédagogue

Toute l’é­quipe édu­ca­tive savio­tine a pour objec­tifs de for­mer l’in­di­vi­du dans sa glo­ba­li­té, de déve­lop­per ses talents, d’é­veiller tous les aspects de sa per­son­na­li­té et de son uni­ci­té, à tra­vers les Sciences Phy­siques, les Arts et le Sport dans un pre­mier temps. Quand on tra­vaille auprès des enfants, une des qua­li­tés majeures de l’é­du­cat­trice ou de l’é­du­ca­teur est de savoir s’a­dap­ter au rythme des enfants qui lui sont confiés. La dis­ci­pline ne fonc­tionne que si elle est fon­dée sur l’adhé­sion ou « contrat d’en­ga­ge­ment » rédi­gé en par­te­na­riat avec les enfants le jour de la ren­trée des classes.L’enfant est ame­né à pro­gres­ser selon son rythme et ses capa­ci­tés. Il est accom­pa­gné, mais doit subir le moins de pres­sion possible.

Dans ma for­ma­tion, j’ai beau­coup tra­vaillé sur la méthode Stei­ner et me suis ser­vi, à Savio, de cer­tains de ses pré­ceptes que je trouve très inté­res­sants et tou­jours d’actualité.

Toute l’é­quipe édu­ca­tive tra­vaille étroi­te­ment en lien et se réunit heb­do­ma­dai­re­ment afin d’ex­pli­quer ce qu’elle a mis en place dans la semaine au gré des situa­tions et des obser­va­tions indi­vi­duelles. La péda­go­gie savio­tine est une péda­go­gie que je qua­li­fie­rai d’ac­tive dans la mesure où, suite à la dis­tri­bu­tion de la feuille de route heb­do­ma­daire le lun­di, chaque élève doit cher­cher, va tâton­ner, poser des ques­tions, se dépla­cer ; bref, être actif et acteur de son tra­vail. L’é­du­ca­teur le guide, lui apprend l’or­ga­ni­sa­tion ain­si qu » un mode de tra­vail effi­cace et qui per­du­re­ra dans le temps. Dans cer­taines matières comme le Fran­çais par exemple, je pra­tique la péda­go­gie inver­sée. Dans cha­cune des dis­ci­plines, l’en­sei­gne­ment est ima­gé et lie le visuel à l’auditif.

L’ob­jec­tif est que l’en­fant est recon­nu dans sa per­sonne indi­vi­duelle ; l’é­du­ca­teur éta­blit obli­ga­toi­re­ment une rela­tion de confiance et de res­pon­sa­bi­li­té dans sa conti­nui­té tout en favo­ri­sant l’é­pa­nouis­se­ment de cha­cune et cha­cun. L’é­du­ca­teur est le faci­li­ta­teur, le lien, le sens, celui qui accom­pagne chaque Savio­tin vers la décou­verte de sa voie pre­mière. Le dia­logue entre les parents et l’é­quipe édu­ca­tive va défi­nir son par­cours le mieux adap­té. La qua­li­té du lien entre les parents, l’é­quipe édu­ca­tive et les enfants est pri­mor­diale pour l’é­qui­li­br et l’har­mo­nie de l’en­fant en ques­tion. Sans cette har­mo­nie, je mets un terme à toute col­la­bo­ra­tion car il ne faut pas perdre de vue que la fina­li­té est l’é­qui­libre de l’enfant.

Nos objec­tifs :

- recon­naître l’en­fant dans son uni­ci­té et sa per­sonne individuelle

- favo­ri­ser l’é­pa­nouis­se­ment de chaque enfant

- for­mer chaque enfant à deve­nir le futur citoyen de demain, celui qui com­pren­dra l’en­jeu incon­tour­nable que repré­sente l’en­jeu de la tran­si­tion éco­lo­gique, celui qui trou­ve­ra sa juste place dans la socié­té, celui qui sau­ra pré­pa­rer à enri­chir la vie sociale de ses poten­tia­li­tés et de ses aspi­ra­tions indi­vi­duelles, celui – enfin – qui sau­ra faire preuve de créa­ti­vi­té ! C’est la créa­ti­vi­té à laquelle nous sommes très atta­chés à Savio qui per­met­tra à nos jeunes de deve­nir des femmes et des hommes de demain bien ancrés dans leur siècle !

Chris­tophe Labrousse